top of page

La fameuse étape des formations...

Car il ne s'agit que d'une étape...


Concernant ma reconversion les gens sont généralement positifs et curieux et me demandent souvent comment j'ai fait pour me former à l'hypnose, combien de temps cela a pris, si je l'ai fait durant mon temps libre, à mes frais ou si mon employeur du moment (l'EN!) m'a permis de le faire aux frais de la princesse et sur mon temps de travail.


Pour répondre à cette question, disons que je n'ai pas emprunté la voie la plus simple : pas de formations prises en charge sur le temps de travail mais à mes frais sur mon temps libre.

Heureusement en 2022 il n'est plus nécessaire de reprendre des études longues pour se former à un métier, parce que dans mon cas, en travaillant à plein temps avec une famille (un peu nombreuse), cela n'aurait pas été possible.

En choisissant Sajece et ses formations à la semaine, je pouvais continuer de travailler et être présente à la maison en profitant des vacances scolaires (dernier avantage notable du métier d'enseignante) pour me former. Il ne me restait qu'à attendre que les dates des formations correspondent à mon propre agenda.

Il me faudrait déjà plusieurs mois pour que tout s'aligne, et le COVID est passé par là, et il a fallu reporter d'encore quelques mois...


J'aurais pu conserver les dates initiales et me former à distance, mais je tenais à me former en présentiel, à la fois parce que j'apprends mieux en étant en interaction, mais aussi parce que partir dans une autre ville me permettrait d'être 100 % disponible.


Malgré les mois d'attente, l'envie de me former à l'hypnose avec le groupe Sajece n'a fait que se renforcer, et j'ai appris la patience...

Après plusieurs mois j'ai enfin pu partir pour Cholet afin de me former au premier niveau et bénéficier d'un grand nettoyage intérieur,d'une reprogrammation positive et durable. J'ai profité de cette première formation pour me louer un bel appartement tout confort et retrouver la simplicité de la vie de célibataire sans enfants, en sept mots : pour avoir plus de temps pour moi.

Je suis rentrée de cette semaine transformée et convaincue, mon avenir serait intimement lié à l'hypnose Sajece.

Presque une année avant de repartir dans un nouvel appartement tout confort et de me former au second niveau : presque une année pour entrer dans le cœur du métier de praticienne en hypnose...


Plusieurs mois supplémentaires et surtout des heures d'écriture, d'entrainement, et de pratique avant de me former au niveau maître praticienne et de répondre favorablement aux demandes des premières personnes qui m'ont fait confiance pour les aider, eux ou leurs proches, à aller mieux.


Grâce à eux la confiance qui monte, la facilité qui s'installe, les derniers doutes et notamment le syndrome de l'imposteur qui s'envole...

C'est parce que des personnes que je connaissais peu ont insisté pour avoir une séance alors que je n'étais pas sûre d'être prête, que je me suis lancée et que j'ai pris confiance en moi ; nos proches ont souvent plus de doutes que de parfaits inconnus ; c'est parce que j'ai croisé quelques instants leur chemin qu'aujourd'hui je me lance avec confiance dans cette nouvelle aventure : elles se reconnaitront, alors je veux leur dire merci : merci.


Pour résumer, je me suis formée durant mes vacances, à mes frais et à un rythme que la vie au départ m'a imposé, puis que j'ai moi même contrôlé afin de me sentir pleinement prête à pratiquer.

Il n'existe aucune règle en matière de formation professionnelle : certains se forment et se lancent rapidement, d'autres, comme moi, prennent de temps afin de se sentir confiante et légitime.


Si vous souhaitez vous lancer dans ce genre d'aventure, faites-le à votre manière, avec votre cœur et quoi qu'il arrive ce sera la meilleure façon, puisque ce sera la vôtre.


Après les formations et la pratique vient le temps du saut dans le grand bain et des séances au cabinet, mais ceci est une autre histoire...



19 vues

Comentários


SAJECE.jpg
bottom of page